Assemblée Générale de l’Association des Propriétaires du Sud-Ouest

L’Assemblée Générale de l’Association des Propriétaires du Sud-Ouest s’est tenu le 25 juillet sur l’hippodrome de La Teste et a été suivie d’une présentation de l’association Au-Delà Des Pistes qui oeuvre pour la reconversion des chevaux de courses.

L’Association est vivante de plus de 400 adhérents, tous propriétaires confondus : Propriétaires de Purs-Sangs, d’Anglos, d’Arabes et d’AQPS.

Cette dernière année, plusieurs dizaines de nouveaux propriétaires ont rejoint l’Association, ce qui démontre le dynamisme, la convivialité et la fidélité au sein du Sud-Ouest, et ce qui explique en partie le record de voix aux dernières élections régionales. Le Président, le Dr Gilles Lorenzi, siège au Conseil de l’obstacle et Axelle de Watrigant est membre du Conseil d’Administration de France Galop.

Le Dr Gilles Lorenzi a précisé au cours de la réunion « Le bureau est entrain de se renouveler avec de nouveaux membres, puisque Paul Lafitte va apporter de la jeunesse et du dynamisme, tout comme Carole Bottom qui devrait nous rejoindre prochainement. L’association va soutenir les propriétaires, ainsi que les propriétaires éleveurs, financièrement puisque nous allons multiplier les courses dites de l’Association du Sud Ouest  et continuer à offrir une prime de 1500 euros au propriétaire du gagnant s’il est adhérent à l’Association. Nous avons d’ors et déjà ajouté cinq courses pour cet automne en plus de celles qui existaient déjà, deux pour les anglos et trois pour les purs sangs. Nous aurons des courses à Dax, à Mont de Marsan, à Bordeaux, Toulouse, Tarbes, Pompadour etc…

Notre but est également de peser sur l’avenir des programmes et d’offrir aux parieurs et aux professionnels des rdv fixes et bien identifiés. On voit que le meeting de Pau remodelé a eu d’excellents résultats en termes de jeux et de sports. Je souhaite qu’à l’image de Vichy et de sa grande semaine, des Trois Glorieuses de Craon, du meeting de Pompadour, une vrai promotion des courses en province viennent conquérir un public nouveau.

Nous voulons éviter de faire trop voyager notamment les jeunes deux et trois ans en leur offrant des conditions de courses qui permettent également aux propriétaires de province d’aller aux courses pour encourager leurs couleurs.

Nous devons construire les courses de demain en prenant le meilleur d’aujourd’hui pour améliorer notre modèle vieillissant et à bout de souffle, et le faire connaitre notamment à travers les réseaux sociaux. »

Dr Gilles Lorenzi – Patrick Davezac – Hervé Chamarty

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*