L’avenir au Galop – Lettre de campagne n°2

Une plateforme commune de propositions et d’engagements, pour notre futur modèle

  • Face à des pouvoirs publics qui, lassés d’apporter sans contrepartie de résultats ni d’évolutions structurelles pourtant exigées par la situation, leur soutien financier à notre filière (entre 1993 et 2018, le taux de prélèvement de l’État est passé de 17,6% du montant des enjeux à 8,6%), pourraient donc arbitrer pour une reprise en main de notre gouvernance à notre détriment,
  • Face à une évolution agressive de la politique des jeux, commencée par l’ouverture à la concurrence sur les jeux en ligne en 2010, poursuivie par la privatisation de la FDJ et la création à venir d’une autorité indépendante de régulation incluant la totalité des jeux d’argent, qui risque de mettre davantage en péril notre autonomie commerciale et financière,
  • Face aux évolutions de la Société, de ses modes de fonctionnement, des techniques de communication, de la concurrence de nouvelles formes de loisirs qui sont en train de rétrograder notre activité au niveau de sport et de jeu de second rang,

Il est urgent de mettre en place un nouveau modèle de fonctionnement et de gestion de notre institution pour redresser sa situation financière et créer les nouveaux éléments de sa croissance.

C’est avec l’ensemble des forces du monde hippique, propriétaires au galop et plus largement tous les socioprofessionnels du galop et aussi du trot, que nous devons redéfinir et mettre en place ce nouveau modèle.

C’est pourquoi nous proposons de construire une stratégie commune à l’occasion des élections prochaines au sein des sociétés mères.

Une large plateforme de propositions est créée

Elle s’appuie sur les informations, analyses et principales idées émises par notre Syndicat et par d’autres associations partageant cet objectif, renforcées en matière d’analyses financières et de pouvoir de Lobbying, par le think-tank dédié au monde hippique Equistratis.

La connaissance des pouvoirs publics et les relations en leur sein développées par cette structure – qui a permis entre autre exemple de sauver, il y a quelques années, le site historique de « Nonant le Pin » très mal engagé au départ dans un imbroglio juridico-économique – seront à même de crédibiliser les propositions de cette plateforme et d’assurer le travail de lobbying indispensable à l’évolution des textes réglementaires que nécessiteront obligatoirement les réformes que nous proposerons.

Le temps est venu de mettre fin aux querelles internes et à la défense d’intérêts spécifiques : L’avenir de chacun d’entre nous, quelle que soit sa communauté d’intérêt, est d’abord dépendant de notre avenir commun. C’est celui-ci que nous devons préparer prioritairement à l’occasion des prochaines élections.

C’est notre objectif principal à travers le projet que nous vous proposons de construire de façon transversale avec toutes les familles de la filière, propriétaires, entraineurs et éleveurs, qui au trot comme au galop, en relation et avec l’appui d’un think-tank sont porteuses de cette ambition.

A très bientôt,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*



UA-37265914-2