Compte-rendu du Conseil d’administration de France Galop du 25 août 2014

Boulogne Billancourt, mercredi 27 août 2014 – Le Président de France Galop, Bertrand Bélinguier, a réuni le Conseil d’Administration, lundi 25 août 2014, à Deauville.

En ouverture de la réunion, le Président a apporté les informations suivantes :

  •   Les Présidents du Galop, du Trot et du PMU ont demandé une réunion au Ministre du Budget pour lui faire part de la situation de l’activité hippique et de son évolution liée aux décisions récentes des Pouvoirs Publics, notamment en matière de fiscalité.
  •   Le Ministre du Budget a approuvé le dispositif de financement du régime des Allocations de Retraite Supplémentaires (ARS) de l’Institution proposé dans le cadre de l’accord conclu avec les organisations syndicales au printemps 2014.
  •   Les Sociétés-mères ont passé un accord avec un cabinet de lobbying pour représenter l’activité des courses à Bruxelles et être tenues informées des débats en cours et des dossiers en préparation. Les membres du Conseil d’Administration se sont félicités du succès des ventes de yearlings d’Arqana qui traduit une reconnaissance de la qualité de l’élevage français et des courses en France.Lors de la réunion, les dossiers suivants ont été abordés :

– Encouragements à l’élevage.

La réussite des chevaux français au premier semestre entraîne un dépassement de la prime propriétaire par rapport au budget 2014, estimé à un peu plus de 3 millions d’euros. Par ailleurs, il est observé un moindre versement des indemnités de transport.

Compte tenu de ce dépassement et du faible nombre de chevaux impactés (environ 1%) par le plafond de 3.000 euros de l’indemnité de transport, les membres du Conseil d’Administration ont décidé de ne modifier ni le barème, ni les règles d’attribution de l’indemnité de transport.

– Plan à Moyen Terme de France Galop (2015 – 2020).

Les membres du Conseil d’Administration ont pris connaissance et débattu du projet de plan à moyen terme. Le travail sera approfondi lors de la prochaine réunion et intégrera les objectifs :

– de rationalisation de gestion issue des Groupes de travail Galop 2020, d’accroissement des allocations, ainsi que les projets d’investissements productifs, notamment ceux découlant du plan marketing.

Ce plan marketing a pour objectif de renforcer l’attractivité et la valeur des courses de Galop et intègre le Nouveau Longchamp qui constitue un axe majeur du développement des courses de Galop pour les années à venir.

– Projet Maisons-Laffitte. Les propositions de parcours vont être adressées aux associations/groupements

d’entraîneurs, pour avis.

En outre, l’avis du Conseil Économique et Social est demandé sur le projet, élargi au centre d’entraînement.

– Calendrier des réunions Premium en 2015.

Les membres du Conseil d’Administration ont donné leur accord sur les axes de densification proposés pour assurer une optimisation du chiffre d’affaires des enjeux, en limitant les contraintes imposées aux Sociétés de courses en régions et aux professionnels :

–  le recentrage de la réunion principale du samedi « R1 » sur un créneau horaire plus favorable à la venue du public sur l’hippodrome,

– l’ajout de courses étrangères dans les créneaux horaires encore disponibles. En outre, le principe d’un transfert de réunions de périodes calendaires chargées vers des périodes plus creuses a été adopté.

Communiqué France Galop

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*